Publique / T 01 23 45 67 89 / F 01 23 45 67 89 / info@monsite.fr / © 2023 par Publique.  Créé avec  Wix.com

Le printemps du cinéma israelien 

Deux semaines,

11 salles et le meilleur du cinéma israelien à portée de tous

Le printemps du cinéma israélien
14ème édition 
09.05-24.05.2018

 

Le Printemps du cinéma israélien présente sa 14° édition à partir du 9 mai pour près de trois semaines. Ce cinéma n’a plus rien à prouver tant il est couvert de prix dans tous les festivals. Amos Gitaï en est un parfait exemple, mais il n’est pas le seul. Il sera présent à la Cinémathèque le 22 mai pour deux de ses films, très différents l’un de l’autre, Kedma et Free zone. 

Nous présentons aussi ce qui est considéré comme l’un des meilleurs films israéliens des dix dernières années, Foxtrot de Samuel Maoz, lequel est sélectionné aux Oscars dans la rubrique « meilleurs films étrangers ». Il faut relever aussi le très agréable Wedding Plan de Rama Burshtein. Ce film a la particularité d’être réalisé par une femme orthodoxe. Par son cinéma où se mêlent tendresse et humour, les portraits qu’elle trace de ses personnages, tous appartenant à cette mouvance du judaïsme, ne sont jamais caricaturaux. De même que les autres films tentent naturellement de briser les clichés attachés à Israël, celui-ci révèle encore une autre complexité. Parmi les autres projections, Les destinées d’Asher  de Matan Yaïr mérite aussi un détour, sur cette histoire universelle entre un père et son fils. Enfin, un hommage sera rendu à Ronit Elkabetz, qui participa à la deuxième session du Printemps du cinéma israélien, lors de la soirée d’ouverture le 9 mai.

Hébraica propose cette année un programme très large. Celui-ci ne parcourt pas les 70 années de jeune état mais il est suffisamment représentatif de son immense richesse culturelle.

Maurice Lugassy

Président du printemps du cinéma israélien